close

Bagage : un passager Air Algérie raconte son expérience particulière

Un avion Air Algérie. (Photo par Björn Wylezich / Adobe Stock)

Air Algérie, qui était connue pour sa franchise bagages généreuse, a décidé de franchir le cap et de s’aligner sur les normes suivies par la majorité des compagnies aériennes internationales.

Alors qu’il était limité à 30 kg, désormais, le poids maximal des bagages qu’un voyageur Air Algérie est autorisé à enregistrer en soute est limité à 23 kg.

De plus, la compagnie aérienne nationale algérienne a adopté le système par pièces, ce qui veut dire que le passager a droit à une seule pièce en soute et que même si cette dernière ne dépasse pas les 23 kg. Les bagages supplémentaires font l’objet d’une taxe dont le prix varie selon les destinations.

Air Algérie : il voyage avec deux valises de 23 kilos et paye 144 € de supplément

Ceci dit, les détenteurs d’anciens billets non encore utilisés, achetés au moment où l’ancienne franchise d’Air Algérie était encore en vigueur, ont le droit de se demander quelle procédure leur sera réservée. Vont-ils pouvoir embarquer avec leurs 30 kilos, ou seront-ils tenus de respecter la nouvelle politique de la compagnie aérienne ?

Dans un témoignage posté sur Facebook, un passager Air Algérie ayant pu voyager le 6 décembre avec son ancien billet, partage son expérience. Il indique que « les personnes qui ont des anciens billets continueront de bénéficier de la franchise à 30 kilos, mais qu’au-delà, ils devront payer 9 € pour chaque kilo de plus ».

Lors de son voyage, ce passager a ramené deux valises de 23 kilos chacune. Arrivé à l’aéroport, le personnel de la compagnie a procédé au calcul du poids total de ses bagages, soit 46 kilos, et ils ont déduit l’ancienne franchise de 30 kilos (46 kg – 30 kg = 16 kg).

Il a ensuite dû payer 9 € pour chacun des 16 kilos en plus, soit un total de 144 €, et ce, alors que la taxe pour la deuxième valise de 23 kilos est de 80 € depuis la France dans le cadre de la nouvelle franchise bagage d’Air Algérie, un tarif qui peut être divisé en deux, soit 40 €, si l’on procède au paiement 24 heures avant l’heure du vol.

Quoi qu’il en soit, le passager n’a pas payé la taxe pour le deuxième bagage supplémentaire. De plus, il assure qu’il est possible d’utiliser les cartes fidélités pour « réduire l’excédent ». Pour finir, il confie que son vol avec Air Algérie a été « un voyage de qualité ».

SUR LE MÊME SUJET :

Air Algérie a-t-elle renoncé à cette nouvelle ligne vers l’Europe ?

Air Algérie : le pilote d’un Boeing 737 fait sensation avec un atterrissage en douceur (Vidéo)

Derniers Articles

© Copyright 2024 -voyage-lowcost.