close

Un vol Ryanair mouvementé : retard, passagère introuvable et intervention de la police

Un avion Ryanair. (Photo par JackF / Adobe Stock)

Mardi 24 octobre, les passagers du vol Ryanair entre Rome et Marseille ont vécu une expérience pour le moins inhabituelle et stressante. Alors que tout semblait prêt pour un décollage à l’heure prévue, un retard et un incident à bord ont considérablement perturbé le voyage.

Retour sur une soirée riche en événements, relatée par le média français La Provence, ce jeudi 26 octobre.

Un début de soirée annonciateur

C’est dans un avion bondé, prêt à quitter l’aéroport de Fiumicino de Rome à 18h05, que les passagers de la low-cost ont été informés d’un premier contretemps. Émilie, une des voyageuses, témoigne auprès de La Provence : « Le commandant nous a annoncé un peu d’attente en raison du trafic aérien au-dessus de Marseille ». Jusque-là, rien d’anormal. Cependant, la suite des événements allait prendre une tournure beaucoup plus surprenante.

Peu après cette première annonce, le commandant de bord a lancé un appel interne à la recherche d’une passagère précise, demandant à celle-ci de se signaler. « On ne savait pas de quoi il s’agissait », raconte Émilie. La tension monte à bord, d’autant plus que la passagère en question reste introuvable. Les membres de l’équipage se lancent alors dans une recherche active, fouillant les compartiments à bagages, sous les regards interrogateurs des autres voyageurs.

Intervention de la police et un retard conséquent

Il est alors 19h00, et l’ambiance à bord est de plus en plus tendue. Finalement, le pilote révèle la raison de cette agitation : la police italienne allait monter à bord pour interpeller une passagère, accusée de vol de montre à l’aéroport.

Rapidement, la situation se résout, la suspecte est arrêtée et évacuée de l’appareil. Cependant, une nouvelle complication survient : l’amie de la passagère arrêtée refuse catégoriquement de quitter l’avion, exacerbant la frustration déjà palpable des autres passagers.

Après de longues minutes de discussions et de tension, la situation se débloque finalement, et l’avion peut enfin décoller, avec plus de deux heures de retard. « Cette affaire est désormais du ressort de la police locale », précise Ryanair dans un communiqué, présentant ses excuses aux passagers pour ces désagréments.

SUR LE MÊME SUJET :

Vacances au ski : Ryanair lance des vols à partir de 29,99 euros

Ryanair : vente flash de billets à partir de 14.99 €

Derniers Articles

© Copyright 2024 -voyage-lowcost.