close

Voyage au Maroc : les touristes boudent les hôtels

Maroc / Par gatsi / Adoe Stock pour Voyages Lowcost

Le Maroc est devenu une destination incontournable pour de nombreux touristes et vacanciers. Chaque année, ils sont des millions à venir des quatre coins du monde pour découvrir ses villes animées, son riche patrimoine culturel ainsi que sa gastronomie savoureuse.

Mais contre toute attente, tout n’est pas rose pour le Maroc. En effet, les derniers chiffres communiqués par le ministère de tutelle dévoilent que si le tourisme a explosé en 2023, les recettes, elles, ont progressivement baissé. Comment ça se fait ? Airbnb y serait pour quelque chose.

Le tourisme grimpe en flèche…

Cité par Bladi.net, le ministère de tutelle a indiqué que les arrivées touristiques au Maroc ont considérablement augmenté en 2023 : la tendance a en effet grimpé de 34 % par rapport à 2022, avec 14,5 millions de visiteurs étrangers au cours de l’année.

Dans un communiqué, le ministère de tutelle a dévoilé que cette tendance à la hausse se poursuivait cette année : en effet, plus de 2,1 millions de touristes sont venus au Maroc en janvier et février 2024. Ces chiffres représentent une augmentation de 14 % par rapport à ceux de janvier et février 2023. Le ministère a également indiqué que ce nombre de visiteurs constamment en hausse compte autant de Marocains résidant à l’étranger (47 %) que d’étrangers (53 %).

… mais les recettes chutent !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, l’arrivée de tous ces touristes ne rapporte pas plus d’argent au Maroc. Les chiffres ne mentent pas : en effet, le ministère de tutelle a indiqué que les recettes touristiques ont considérablement baissé en 2024 par rapport à 2023.

L’Office des changes a ainsi rapporté qu’en janvier 2024, le tourisme n’a rapporté que 7,713 milliards de dirhams ou DH contre 8,618 milliards de DH en janvier 2023. Ces chiffres représentent donc une baisse de 10,5 % ou 905 millions de DH par rapport aux recettes touristiques de l’année dernière.

Cette tendance s’est poursuivie en février 2024 avec des recettes de 14,874 millions de DH contre 15,940 millions de DH durant la même période en 2023. Cela représente une baisse de 6,7 %, soit 1,06 million de DH.

La faute aux locations Airbnb ?

Selon de nombreux professionnels, cette baisse de recettes touristiques serait causée par la prolifération des logements Airbnb. Outre ceux qui dorment chez leur famille, les touristes seraient en effet de moins en moins nombreux à descendre à l’hôtel durant leur séjour au Maroc, préférant les locations Airbnb qui coûtent moins cher.

Or, comme le fait remarquer l’un des professionnels, ce sont « les nuitées à l’hôtel qui constituent le véritable indicateur de l’activité touristique ».

Les autorités marocaines ont pourtant mis en place un nouveau décret pour la réglementation des logements alternatifs. Elles comptent très vite corriger les failles, notamment avant la CAN 2025 et la Coupe du monde 2030 qui devraient permettre de rebooster les recettes touristiques.

Derniers Articles

© Copyright 2024 -voyage-lowcost.