close

Voyage en Europe : les prix élevés font fuir ces nationalités de touristes

Une jeune femme en voyage. (Photo par Vasily Makarov / Adobe Stock)

En raison des prix élevés pratiqués dans la plupart de ses destinations populaires, l’Europe est évitée par de nombreux touristes au profit de destinations plus abordables.

Selon le dernier Long-Haul Travel Barometer 3/2023 de la Commission européenne du voyage, certains vacanciers modifient leurs plans de voyage initialement prévus sur le Vieux Continent, la principale raison étant les coûts élevés, en particulier pour l’hébergement et la restauration.

Les Canadiens, Australiens et Brésiliens délaissent les voyages en Europe

Pour aboutir à des chiffres concluants, le Long-Haul Travel Barometer s’est appuyé sur 1.000 entretiens en ligne dans 6 marchés clés : l’Australie, le Brésil, le Canada, la Chine, les États-Unis et le Japon, indique SchengenVisaInfo.

L’enquête menée a révélé que 45 % des voyageurs brésiliens, 40 % des voyageurs australiens et 39 % des voyageurs canadiens ont choisi de ne pas visiter l’Europe.

11 % des Brésiliens préfèrent découvrir d’autres régions, et 13 % d’entre eux prévoient des voyages court-courriers.

16 % d’Australiens aimeraient explorer d’autres destinations et 9 % déclarent s’être déjà rendu en Europe.

Enfin, 12 % de Canadiens sont intéressés par d’autres régions, et 10 % d’entre eux envisagent des voyages court-courriers.

La France parmi les destinations les plus chères

D’après les informations de Statista, la flambée des prix en Europe s’explique partiellement par la pandémie ainsi que par le conflit Russie-Ukraine.

Il s’avère que les destinations les plus chères sont la France, l’Angleterre, la Suisse, l’Allemagne, la Suède, la Norvège et le Danemark.

La Grèce et la Croatie, qui font pourtant partie des destinations européennes les plus populaires, proposent des expériences plus abordables aux touristes.

À la différence des pays d’Europe occidentale et septentrionale, les pays de l’Est, comme l’Albanie, la Bulgarie, la Hongrie, le Monténégro, la Roumanie et la Serbie, semblent permettre des voyages nettement plus économiques.

On observe une moyenne européenne de 80 euros par nuit

Dans les différentes destinations européennes confondues, on observe différents tarifs dans les auberges de jeunesse. Les prix les plus élevés peuvent atteindre environ 30 euros par nuit, tandis que les établissements bon marché vont jusqu’à 10 euros.

Aussi, d’après SchengenVisaInfo, la moyenne des tarifs hôteliers s’établit à 79,60 euros par nuit en Europe, tandis que la Suisse, avec 145,48 euros, se distingue comme le pays affichant les prix les plus élevés pour les séjours à l’hôtel.

Ce n’est pas mieux en ce qui concerne la restauration, avec des repas en Europe occidentale coûtant en moyenne 20 à 40 euros, contre 15 euros ou moins du côté de l’Europe de l’Est.

Par : Rédaction

SUR LE MÊME SUJET :

Voyage en Espagne : ces touristes pourraient bientôt être bannis

France : Volotea étend son réseau avec deux nouvelles liaisons au départ de Lyon

Derniers Articles

© Copyright 2024 -voyage-lowcost.