close

Vueling : vol dérouté, un passager expulsé pour avoir écrit « j’aime Allah » (Vidéo)

(Image par : Rojo - stock.adobe.com)

Un vol de la compagnie aérienne low cost Vueling au départ de France vers l’Égypte a été dérouté en Italie pour expulser un voyageur. Et non, ce n’est pas l’un de ces voyageurs perturbateurs ou ivres qu’on a l’habitude de voir dans ce genre de fait divers.

Le vol de la low cost espagnole a été effectué mardi 7 novembre au départ de Paris-Orly vers Le Caire. À mi-chemin, l’équipage a décidé de dérouter l’avion à Rome, en Italie, pour expulser un passager égyptien pour avoir écrit « j’aime Allah » sur un formulaire.

Un membre du personnel a vu les mots « j’aime Allah » sur le formulaire

Selon les douaniers italiens, cités ce mardi 14 novembre France 24, l’homme se sentait malade et a demandé des médicaments. « Il a dû signer un formulaire indiquant qu’il avait pris les médicaments ». Un membre du personnel a vu les mots « j’aime Allah » sur le formulaire, ce qui a conduit à l’atterrissage d’urgence du vol.

Une fois le vol atterrit à l’aéroport de Fiumicino à Rome, l’homme a été arrêté par la police italienne. Deux vidéos obtenues par le même média documentent le moment de l’arrestation du voyageur.

On y entend le passager crier, dans un anglais approximatif, « je n’ai rien fait, je ne sais rien ». « Je ne fais pas de problèmes », « S’il vous plaît, je veux de l’aide » et « Je viens d’Égypte ». Il semble également donner aux policiers une adresse en arabe.

Vueling évoque un « comportement inapproprié d’un passager »

Pendant ce temps, les agents de police qui procédaient à son arrestation lui demandaient de se calmer. « C’est le pilote qui a décidé d’atterrir », ont déclaré les douaniers italiens, soulignant qu’il (le pilote) n’avait pas expliqué pourquoi il voulait atterrir à l’aéroport en question.

De son côté, Vueling a déclaré dans un communiqué que le vol avait été « dérouté vers Rome pour des raisons de sécurité en raison du comportement inapproprié d’un passager ».

La compagnie a précisé que pour des raisons de « sécurité des passagers », elle avait suivi les « protocoles établis » et demandé « l’intervention des forces de sécurité », sans donner plus de détails.

Un passager qui a assisté à la scène a livré son témoignage : « J’étais assis près du jeune homme en question. Je n’ai vu aucun problème avec lui. Il n’a rien fait de perturbant pendant le vol ».

La douane italienne dément la présence de tireur d’élite sur la piste d’atterrissage

En se rendant aux toilettes de l’avion, une heure après le décollage, le passager a vu une hôtesse de l’air pleurer. « Et puis, une heure après, on nous a annoncé que nous allions atterrir, sans nous donner plus d’informations ». Une panique s’empare alors de certains passagers.

L’avion a atterri à 18 h à Rome et les passagers à bord ignoraient encore la raison. « Vers 18 h 15, la police est montée à bord et a emmené le jeune homme, qui criait qu’il n’avait rien fait ».

Pour ce voyageur qui estime que cet homme a fait l’objet d’un profilage racial, « des décisions comme celle-ci vont renforcer le sentiment des musulmans que l’Occident a quelque chose contre eux ».

La douane italienne a démenti la présence de tireur d’élite sur le tarmac de l’aéroport lorsque l’homme a été sorti de l’avion, niant ainsi les faits rapportés par des médias locaux. L’homme a été rapidement relâché. Les mêmes autorités ont indiqué qu’aucune « action en justice » n’avait été engagée.

Selon les proches du passager, interrogés par France 24 dans son village, il avait finalement atteint l’Égypte.

SUR LE MEME SUJET : 

Un avion Ryanair atterrit en urgence pour expulser un passager

Ryanair : des policiers appelés en renfort pour sortir un passager de l’avion

Derniers Articles

© Copyright 2024 -voyage-lowcost.